#découverte : Quand les festivaliers deviennent sources d’énergie pour les festivals

Nous avons rencontré Paul et Martin, deux ingénieurs sortis d’école qui ont monté une startup avec une idée révolutionnaire : utiliser l’énergie des festivaliers pour alimenter les festivals.

Originaires pour l’un de Charleville-Mézières, et l’autre de Clisson ( ça ne s’invente pas!) les deux jeunes hommes ont quasi toujours été festivaliers.

Paul se souvient:

Paul en festival - Document remis
Paul au Hellfest 2015 – Document remis

Je pense que cela me vient de mes parents, ils ont toujours aimé les festivals, je me souviens des récits de mon père au coin du canapé sur les concerts de Renaud, à l’époque c’était un sacré show man, il était encore en forme ! -rire-

L’idée de la startup leur est venue lors de leurs études d’ingénieurs, aillant alors un savoir-faire technique et leur passion commune.

greenpowa010416

Martin aux Eurocks 2015 – document remis

Martin : En cours, nous avons étudié pas mal de possibilités développées pour récupérer la force des éléments, l’eau, le vent, la chaleur de la terre, le soleil … Et l’été dernier après un pogo devant Black Sabbath, je me suis rendu compte qu’il se dégageait une énergie folle de ses mouvements de foule … Ça a direct fait tilt dans ma tête ! Il fallait inventer un système pour récupérer et utiliser cette énergie !!

Leur système Pit’Powa est basé sur les dernières recherches des usines récupérant l’énergie des marées actuellement déployées dans la Manche. Ils ont imaginé un système similaire pour récupérer l’énergie des mouvements du public.
Après quelques essais concluant lors de la transhumance dans les Alpes et dans les métros parisiens, un test grandeur nature sera réalisé aux Eurockéennes de Belfort cet été, festival connu pour ses mouvements de foule très compact.

Pit’POWA² : Un dispositif interactif avec le public basé sur des drones qui survolent le public

pexels-photo-57544-large

Nous sommes en train de travailler sur Pit’POWA² un dispositif qui permettrait d’allier cette production d’énergie du public avec le show en cours. En partenariat avec une grande marque de Drones, nous préparons le survol du public avec des appareils capables de mesurer l’énergie développée par les festivaliers afin de faire varier l’intensité du show et ainsi monter en puissance et produire toujours plus d’énergie. Ça parait un peu fou, mais croyez moi ou pas, un certain DJ français dont le prénom commence par David est plus qu’intéressé !

A terme, le dispositif pourrait être globalisé dans tous les festivals courant 2017.

Avis aux fans de métal : la panne de batterie, c’est fini !

En aparté, les deux jeunes entrepreneurs nous confiaient travailler en parallèle sur un système similaire basé sur la technologie des éoliennes pour la récupération d’énergie provenant des headbangs, ces mouvements de cheveux propres aux métalleux.

une illustration de ce qu'est un headbang
Ce qu’est un headbang

Ces systèmes totalement indépendants pourraient permettre de recharger son smartphone en profitant d’une liberté de mouvement productrice d’énergie pendant les concerts.
Le process baptisé Head’powa pourra être testé lors de gros événements comme le Download festival où le Hellfest dès cette année.

Nous suivrons les aventures de cette belle startup et serons attentifs à ces dispositifs cet été en festival ! Et vous ?
Merci à Pierre et Martin pour leur disponibilités.