Eurocks 2015 : Skip the Use & Friends, de vraies bêtes de scène

Alors que le soleil s’était couché sur la prestation de l’américain Ben Harper, c’est les lillois de SKIP THE USE qui ont investi la scène avec un show live exceptionnel et unique : SKIP THE USE and Friends

SKIP THE USE & Friends - Eurockéennes 2015
SKIP THE USE & Friends – Eurockéennes 2015

Nous savions pour avoir déjà croisé la route du groupe que Mat Bastard, le leader du groupe, était une vraie bête de scène, mais une fois de plus nous avons été surpris par l’énergie déployée sur scène.
Quand le groupe investit la grand scène des Eurockéennes de Belfort, le public est déjà bien serré dans la chaleur de la nuit (il faisait encore plus de 30°) et l’ambiance monte dès les premiers accords. Nous comprenons vite que le groupe comme le public est présent pour une chose : tout retourner et en profiter à fond !

 Skip The Use avait préparé des trucs de fou pour les Eurockéennes

Au menu de cette heure et demie de concert : une section cuivre, des featuring, des reprises des invités de marque , des « tous le monde assis! » et une chorégraphie collective à base de « JUMP! JUMP! JUMP! JUMP!  » scandé par le chanteur en transe sur scène.

Parmi les invités, des artistes programmés sur le festival et d’autres plus exclusif :
Hubert-Felix Thiefaine, HollySiz, SBCR (chanteur des Bloody Beetroots) et  JEANNE ADDED.
Un des invités nous à particulièrement marqué, un des papa du Rock Français : Hubert Felix Thiefaine qui est venue reprendre son plus grand tube : La fille du coupeur de joint en compagnie de la jeune génération rock français. Nul besoin de préciser que tous le public à repris en cœur le refrain célèbre de cette chanson et autant vous dire que ca nous a fait dresser les poils !

SKIP THE USE & Friends - Eurockéennes 2015
SKIP THE USE & Friends – Eurockéennes 2015

Encore une fois, le groupe SKIP THE USE a prouvé aux dubitatifs qu’il est fait pour être sur scène et le plaisir non dissimulé des rockeurs Lillois à être sur scène est communicatif avec le public. Le concert se termine par un salut collectif devant le public, appréciable la ou les artistes de la grande scène des Eurockéennes sont plutôt du genre au-revoir furtif.

Ce n’est qu’un aurevoir entre le public et le groupe, car le coup de foudre à une nouvelle fois opéré, plusieurs festivaliers nous annonçaient déjà leur envie de revoir Skip the Use dans le week-end, pourquoi pas après la sortie de leur prochains albums.