Musilac Mont-Blanc : La seconde étoile à Chamonix ce printemps

Musilac passe la Seconde étoile en 2019

Un festival à la Montagne ? jusqu’ici rien de neuf sous les coco…euh les conifères ! Mais à contre-courant de la majorité des festivals se déroulant en plein hiver, le Musilac Mont-Blanc à fait le choix de s’exposer sur un beau plateau au pied du Mont-Blanc en plein mois d’Avril. Un pari technique osé qui avait tenu toutes ses promesses l’année dernière lors de sa première édition et qui fort du succès public, légitima dès son week-end d’inauguration de la confirmation d’une seconde édition sur le même site.

Peut-on programmer un festival aux infrastructures aussi poussées que le Musilac estival à la montagne et en plein mois d’Avril ? La réponse est toute donnée avec le retour du Musilac Mont-Blanc qui reviendra bien en avril pour une seconde édition. Après un first shot sous le soleil et le slogan « Rock&Ride », l’organisation du festival éclectique bien connu des étés savoyards sera toujours dans le coup au pied du Mont-Blanc les 26,27 et 28 avril prochains.

C’est simple, la première édition nous avait laissé sur les (tire) fesses ! Des équipes pro, des conditions météos au top (les locaux n’en croyaient pas d’avoir un ensoleillement pareil sur le week-end après un bon mois de grisaille et de pluie). Avec une installation en plateau au pied des monts, avec deux bonne scènes qui permettent de ne louper aucun concert et une sonorisation digne de son grand frère estival. L’organisation Musilac avait réussi à exporter son projet.

Même si le festival reconnaît une certaine redondance en terme de programmation artistique (une grande majorité de ceux-ci se retrouvant programmés ce même été), l’atout marquant ici c’est bien sûr la géographie du site. Un spot qui délivre une vue majestueuses sur les chaînes montagneuses et le Mont-Blanc himself. Musilac s’est exporté avec brio l’année dernière et avait bien mérité une seconde escapade printanière.  Un festival à la montagne et hors période d’été qui plus est, éclectique et d’une taille considérable, on a en pas des masses en France à l’heure actuelle ! Une double tendance que l’on avait déjà soulignée dans nos précédents billets et qui se concrétisa à Chamonix.

OUI, il a fait aussi beau que ça !

Musilac Mont-Blanc n’est même plus uniquement le petit-frère de son évènement estival, après une première édition qui partage certes, une programmation commune et un projet, le plus ambitieux en terme de structure et de programmation « montagnarde » de cette année. A cette période ou la concurrence est encore relativement faible sur le sol européen en terme d’attractivité et dont l’activité commence à ralentir à cette période de printemps. Ce Musilac « Rock and ride » à la Montagne a donc toutes les raisons d’exister. Là ou beaucoup de festivals se battent pour apporter un décor, une ambiance, une thématique à un terrain éphémère (faire qu’un festival ne soit pas simplement que deux scènes se faisant face sur une plaine), le site jouit de son espace idyllique et inhabituel.

Le festival se tiendra donc fin du mois d’avril sur l’aire d’atterrissage de parapentes du Bois du Bouchet, le site de cette joyeuse sauterie sonore en sera le terrain de jeux et la jauge du site permettra d’accueillir jusqu’à 15 000 spectateurs par soirée, soit une jauge maximum attendu de 45 000 personnes en tout. En dehors des concerts, outre les classiques stands de festivals, le festivalier pourra bénéficier d’une période ou la neige persiste encore et ou l’hiver ne semble vouloir laisser sa place au printemps. Cela permettra de profiter en parallèle des activités environnantes (pour les plus motivés), d’enchaîner ski et festivités. Autant le dire, des activités de jour comme de nuit, les rotules risquent de prendre chers et les multiples pauses apéros ne seront pas de trop !

La Programmation

26/04 DjaDja X Brexit

Editors / Two Door Cinema Club / The Kooks / The Blaze / Aya Nakamura / Eagle Eye Cherry /

Une journée très British avec un trio de têtes d’affiches en provenance de la perfide Albion, Editors, Two Doors Cinema Club et le retour de The Kooks. Le duo Electro français de The Blaze viendra ambiancer la fin de soirée et réchauffer les frileux. Autre retour avec l’une des rares dates en festival de cette période pour Eagle Eye Cherry. Et bien entendu, celle qui a cassé le streaming-game en 2018 et s’est faite une place au soleil Aya Nakamura et son Dja-Dja résonneront comme un écho dans le massif. 27/04 Kid Y

Eddy De Pretto / Rodrigo Y Gabriela / Charlie Winston / les Négresses Vertes / Dame Civile

La journée du 27 réserve encore quelques surprises puisque seulement 3 noms sont annoncés pour le moment. On retrouvera Eddy De Pretto, Le Kid qui viendra présenter la deuxième partie de tournée à la mise en scène plus conséquente. L’excellent duo de guitaristes, Rodrigo Y Gabriela viendront présenter leur nouvel album. Enfin le francophile Charlie Winston retrouvera son public français à l’occasion d’une tournée en support, là aussi de son nouvel album. Encore un autre retour qui nous ramène bien, bien en arrière et qui nous ramènera directement en été, Les Négresses Vertes. Enfin les locaux de Dame Civile se chargeront de démarrer la journée.

28/04 Francofolies en altitudes

HF Thiefaine / Zazie / Roméo Elvis / Gaëtan Roussel / Fils Monkey / Boulevard des Airs

Le 28 c’est la journée Francophone . Avec HF Thiefaine et Zazie pour le volet « chanson française » avec un Twist Rock. Le leader de Louise Attaque, Gaëtan Roussel viendra présenter son dernier album. BDA, alias Boulevard des Airs seront eux aussi de la partie. Enfin le duo de drummers comiques des Fils Monkey viendront ouvrir la scène en début d’après-midi en ce dernier jour de festival

La playlist pour découvrir les artistes de cette 2ème édition

Le point billetterie

  • Pass 1J (au choix) : 54 euros / 40 euros en PMR
  • Pass 3J : 125 euros

A noter que des packages plutôt sympas sont aussi disponibles ! Incluant les billets concerts, l’hébergement avec petits déjeuners et forfait ski + activités ! Du All-Inclusive quoi.

  • Rock & Ride 2J : à partir de 199 euros
  • Rock & Ride 3J : à partir de 261 euros
Plus d’informations et réservations sur l’espace billetterie officiel du festival