Les eurocks vues par les festivaliers : « Niveau organisation, les Eurocks c’est juste impressionnant ! « 

Le festival des Eurocks a cette année battu tous ses précédents records. Une programmation d’anthologie qui a joué pour beaucoup dans le succès de cette année, notamment avec la star des écrans : STROMAE.

Eurocks 2014, les premiers noms

Nous sommes allé demander comment c’était passé le festival pour deux festivaliers, un gars et une fille qui ont joué le jeu et répondu à nos questions. Découvrez comment Julien et Emilie on vécu leurs Eurocks.

Julien est un fan des Eurocks, ca fait 5 ans qu’il vient tout les ans, et Emilie aussi. Même si la proximité de leur appart fait qu’ils ne dorment pas sur le camping, ils vivent les trois jours des Eurocks à fond !

Jaimelesfestivals : Vous êtes plutôt festivalier amateur, celui qui pars en tong à l’arrache avec un sac de couchage ou festivalier expérimenté, celui qui à une grande tente, des chaises de camping, une glacière électrique, un camelbag caché dans le sac à dos et une pompe pour son matelas gonflable ?

JULIEN >> Je suis un festivalier expérimenté, ça fait maintenant 5 ans que je fais les Eurockéennes et je me sens sur ce festival comme chez moi. En revanche cette année j’ai manqué d’expérience puisque je n’ai pas pensé aux bottes de pluie et mon K-Way était trop juste avec le déluge qui s’est abattue sur le festival vendredi. Samedi j’ai donc pris mes précautions pour être à l’aise durant les 2 autres soirs.

labouedeseurocks_emilie
Les Bottes : Accessoires non négligeables pour passer un bon festival

JLF : Les Eurocks, c’est avec ou sans camping ?

JulienSans camping pour moi, je rentre dormir dans mon lit. je suis trop vieux pour tenir trois jours en camping de festival ^^

Emilie Les eurocks c’est sans camping pour moi parcequ’on habite pas loin mais c’est vrai que du coup on est moins dans l’ambiance quand on arrive sur le festival … on a un peu l’impression d’être des touristes … du coup, je suis moins à fond que sur d’autres festivals où je campe pendant 3 jours, comme aux Solidays par exemple.

JLF : Qu’est ce qui a fait que vous avez pris vos pass pour les eurocks ? C’est une habitude ? C’est pour la prog’ ?

Julien :
Les Eurockéennes, c’est un des événements incontournables de mon été. Impossible de ne pas y aller. De plus la programmation, un peu en dessous des autres années selon moi, prévoyait quand même des artistes que j’adore comme The Black Keys, Fauve ou encore Franz Ferdinand.

Emilie :
Les billets c’est par habitude, mais je regarde quand même un peu la prog’ 

JLF : Votre meilleur concert du weekend c’était ?

Julien : Incontestablement The Black Keys, c’était juste génial. Des bêtes de scènes qui assure un show à l’américaine. Un très bon moment qui clôturait avec succès cette très belle édition. Une mention spéciale pour Skrillex que j’ai découvert et j’ai trouvé ça génial, la mise en scène était la plus belle que j’ai vu sur la grande scène depuis longtemps, et le son impressionnant.

Emilie Les meilleures concerts pour moi c’étaient M.I.A et Skrillex. MIA a tellement un univers particulier ! surtout pour une fille ! Malgré son attitude ultra désinvolte elle met le feu. et Skrillex c’était juste de la bombe. On est un peu dégouté d’avoir loupé les Casseurs Flowters vendredi car trop gelé, mais on a vu la redif’ sur arte concert et ça avait l’air bien énorme

 

leseurocksvueparemilie_mia
« MIA a tellement un univers particulier ! surtout pour une fille  » Emilie

JLF : Le pire flop du weekend ?

JulienRobert Plant, je n’ai vraiment pas accroché. Un papy du rock avec un son soporifique …

Emilie : Le flop pour moi c’était Parov Stelar Band. En fait, j’y suis allée pour ne pas être seule et j’aime pas ce groupe. Pour moi c’était la même chanson du début à la fin ( cet avis n’est certainement pas très objectif ) 

JLF : Et alors, le concert le plus attendu était surement celui de Stromaé, vous avez kiffé ? Ou c’est plutôt pour les ados en manque d’idole ?

JulienPour moi le plus attendu c’était The Black Keys, Stromaé je l’ai déjà vu aux Artefacts en avril. J’ai d’ailleurs été déçu car son show était un copié-collé de Strasbourg. Même dans les apartés avec le public c’était identique au mot prêt. Vraiment un manque de respect de son public…

Emilie : J’ai adoré le dernier album de Stromaé, comme le premier. Je l’avais découvert ici, lors de son premier passage sur le Greenroom pour présenter son 1er album, y’avait pas beaucoup de monde et cette année c’était juste plein à craquer malgré le temps plus que merdique. Il a pris beaucoup plus d’aisance et assure vraiment en live temps au niveau chorégraphie que vocalement. Seulement le gros point négatif c’est que je l’avais déjà vu aux artefacts en avril et c’était juste du copié collé …… mais de A à Z ! même ses interactions avec le public c’était les même blagues répétées à l’avance mais mots pour mots les même qu’aux artefacts donc ça sonnait vraiment faux. et un peu voir très déçu par ça.

leseurocksvueparemilie
« Cette année c’était juste plein à craquer malgré le temps plus que merdique » Emilie

JLF : Partout où Stromaé est passé, la moyenne d’âge des festivaliers a sévèrement baissé, alors dites nous l’effet Stromaé, c’est une légende où ça se voit vraiment ?

JulienEn effet, vendredi il y avait beaucoup de jeunes. Mais pas seulement. Le public était plus hétérogène qu’à l’accoutumé ce qui n’est pas plus mal. Ça rendait le festival plus familial, ce que j’ai pu lire dans plusieurs articles sur cette édition.

 EmiliePour la moyenne d’âge c’est vrai … beaucoup de très jeunes ! malgrès l’heure tardive…. gentre 12-13 ans. Ce qui fait que tu te sens un honteuse d’aimer ce qu’il fait … et surtout tu prends un coup de vieux quoi, bref.

 

JLF : Et niveau organisation, les Eurocks ils gèrent ou c’est la guerre ?

Julien : Niveau organisation, les Eurocks c’est juste impressionnant ! C’est parfaitement géré, les concerts s’enchaînent avec une ponctualité à toute épreuve. Niveau alerte météo aussi ils gèrent, le public est toujours au courant de ce qu’il se passe, soit via les réseau sociaux avant de venir, soit durant le festival avec les messages d’alerte.

 EmilieNiveau organisation c’était top. En tous cas pour les personnes ayant un pass VIP (Oui, on était en VIP). Passage rapide à l’entrée et espace VIP, c’est vraiment cool de ne pas faire  de queue, et d’avoir des bons fauteuils en cuirs tout ça tout ça … mais surtout ce qui est vraiment cool avec le pass VIP c’est d’avoir des chiottes plus propres (surtout pour une fille) !

 

JLF : L’année prochaine vous voudriez voir qui sur la mainstage ?

Julien : Mon rêve, les Daft Punk, sinon j’adorerais voir les Crystal Fighters, The Queens Of the stone age, les Arctics Monkeys ou encore Placebo.

 Emiliel’année prochaine : Beyoncé, les daft punk, woodkid, THE LIBERTINES, Childish Gambino, Florence and the machine, MGMT, Eminem, Arctic Monkeys, Crookers, Orelsan, Stupeflip…