Les 5 commandements du festivalier pour profiter du Festival du Jardin du Michel

Festival du Jardin du Michel : La dernière ligne droite

Alors que le festival préféré des Lorrains commence ce soir,  l’équipe de jaimelesfestivals vous résume en 5 conseils, les choses à savoir pour profiter du festival à fond, sans prendre de risque, pour vous, pour les autres des trois jours de festival qui s’annoncent très ensoleillés !

1. Où est ta tente tu te rappelleras

jardindumichel
« Mais je suis à coté des Vosgiens, quand je suis parti, ils buvaient l’apéro »

Parce-que le camping est grand, très grand, nous ne saurons que vous conseiller de ne pas oublier le numéro de la zone où est votre tente. Car d’une nous avons tous le même fournisseur de matériel de camping, et de deux, tous les voisins de tous les campeurs crieront en cœur le traditionnel « APEROOOOOOOOOO  » au milieu de la nuit, perturbant à coup sur votre recherche. Bien que cet appel au partage est des vertus sociales, on n’est jamais aussi bien que dans son lit !

Ah oui aussi, des Vosgiens, il y en a partout au Jardin du Michel, alors ne vous fixez pas cela comme point de repère 🙂

2. Vivre sans smartphone 3 jours tu devras

Avis au possesseur de téléphone à la pomme et autre smartphone, avec un peu de chance, vous pourrez immortaliser quelques selfies le premier soir, mais ces engins consomment beaucoup de batterie, alors à partir de samedi matin, il ne vous restera plus qu’une solution, aller parler au gens pour savoir si ils ont croisé votre pote que vous avez perdu depuis le milieu de la nuit.
Profitez en, les gens sont sympa au Jardin du Michel, allez donc discuter avec vos voisins.

hand-apple-camera-field-large
Bon, clairement, si votre pote est vosgiens, vous allez avoir du mal à le retrouver ! Bonne chance !

 

3. Te protéger du soleil tu devras

Parceque cette année, la météo est clémente, vous pourrez profiter de 3 jours de soleil, alors pour ne pas finir comme une écrevisse le dimanche matin, nous ne saurons que vous conseillez le fameux Bob aux couleurs du saucisson, ou bien une bonne dose de crème solaire sur le bout du nez !

nature-sunset-field-sunrise-large
Clairement, ce n’est pas cette année que vous testerez la résistance de votre nouvelle tente à la pluie.

 

4. Fêter l’anniversaire du festival tu devras

photo : Christopher Courtois - Est Républicain
photo : Christopher Courtois – Est Républicain

Cette année, c’est la 11ème édition du festival, le Jardin du Michel à donc 10 ans, 10 ans de sueur et de frayeur pour les organisateurs, les bénévoles et tous les artistes qui se sont engagés pour que le festival soit ce qu’il est aujourd’hui. Alors, si vous cherchez à qui lever vos verres dans la nuit, buvez donc un coup à la santé du Michel et des fous qui ont lancés l’aventure il y a 10 ans !

5. Prendre l’auto en fin de soirée tu oublieras

Un dernier commandement et sans doute le plus important pour la vie après le Jardin du Michel.
Ne prenez pas la voiture si vous avez un peu trop fêter l’anniversaire du festival.
Pensez à prendre un éthylotest quand vous irez faire vos réserves au supermarché du coin, vous savez ceux à deux balles qui traînent entre le programme TV et les chewin-gums à la caisse du supermarché. Et surtout avant de venir et avant de repartir du festival, soufflez dedans et arrêtez vous si c’est positif !

Pour une raison simple : soit vous êtes déjà venue à Bulligny pendant le JDM vous le savez, sinon vous allez découvrir qu’un comité d’accueil vous attend à l’entrée et à la sortie du festival et que eux n’ont pas oubliés les testeurs de festivaliers pour vérifier si vous êtes en état ou non de rentrer chez vous au volant. Et si vous avez le moindre doute, ne vous jetez pas dans la gueule du loup.

person-woman-girl-blonde-largeSoyez vivant, profitez à fond du festival et surtout, rentrez vivant ! C’est encore la meilleure façon de pouvoir revenir l’année prochaine !