Festival des Eurockéennes 2017 : retour sur 4 jours de soleil, de gadoue et de décibels

Chaque saison a son lot de grand rendez-vous, et dans le grand-Est que nous fréquentons, le plus important de l’été, ça reste les Eurockéennes. C’est donc pour la programmation, pour y retrouver des amis et surtout profiter de 4 jours de soleil que nous avons chargé notre voiture, direction Belfort.

Bien niché sur sa presque-île, c’est après un périple en TER entre Belfort et la gare spécialement montée pour le temps du festival que nous découvrons le festival version 2017. Parmi les nouveautés que nous découvrons direct en entrant , la scène de La Loggia, qui revient en petite scène des Eurocks, bon accordons nous, la petite scène des Eurocks reste bien plus grande que pas mal de grandes scènes d’autres festivals, mais ici, rien de comparable avec ce qu’on peut voir ailleurs, on joue dans la cour des très grands festivals.

Une fréquentation record : il y avait beaucoup, beaucoup de monde !

Justice Eurocks2017 ® Christian Ballard
Justice Eurocks2017 ® Christian Ballard

Les chiffres donnent le tournis, en terme de fréquentation, nous l’apprendrons à l’issu du festival, mais c’est une édition record qui s’est tenue à guichets fermés presque tous les soirs : plus de 130.000 entrées comptabilisées sur 4 jours de festival.
Et si on compte le nombre de concert, on est pas loin du record non plus puisque plus de 70 concerts ont eu lieu.

Records d’avis sur les réseaux sociaux !

Une édition à la programmation contrastée, elle qui aura fait tant parler d’elle sur les réseaux sociaux, nous nous attendons donc à découvrir un public contrasté son image, alors oui, certain diront que ce n’est plus dans l’esprit des Eurocks d’antan, que c’était mieux avant, que y’a plus assez de rock dans la prog’, que Booba c’est nul ou je ne sais quoi, mais honnêtement, nous on a pas pris parti avant et on s’est rendu sur place pour voir ce qu’ils valaient ces lives annoncés d’anthologie par certain et d’une médiocrité sans fin par d’autres … Et on peut vous dire que si vous pensez que les Eurocks, c’est plus rock, bah vous vous êtes trompé et encore plus si vous pensez que le festival a perdu son ADN.

Records de température sur la presque-île !

Iggy Pop, Grande Scène, concert live Iggy Pop eurocks 2017 © Dorian CESSA
Même Iggy Pop s’est mis torse-nue // Iggy Pop Eurocks 2017 © Dorian CESSA

Les festivaliers habitués du festival belfortain vous le dirons, aux Eurocks, tu peux soit mourir de chaud pendant 3/4 jours, soit passer tout le festival sous la pluie en pull. Et bien cette année, nous avons eu tous les temps, en même temps.

Après 3 jours de soleil, le samedi soir et le live de Justice c’est déroulé sous la pluie, pour laisser place à un dimanche, dans la gadoue, froid (comparé au 40° de la veille) et sans soleil.

Encore un record à battre ?

Bref, autant te dire que l’année prochaine pour les 30 ans du festival, ca va être une programmation record, une jauge record, va falloir anticiper la pluie, le soleil, la gadoue et que sans nul doute, la taille de notre sac à dos va encore battre des records ! Les Eurocks, ciao et à l’année prochaine !

ps: depuis le temps qu’on en parle les Eurocks, si les dj à casque viennent (pas), dit-nous le direct.