#Eurocks17 : Comprendre la programmation des Eur’rap’èennes 2017

Une fois cette longue mais superbe mise en bouche des plus de 70 artistes internationaux présents lors de cette édition terminée. Tu te sens toute chose, perdu et plein de questionnements. On va faire le point tranquillement sur cette programmation, et mettre en avant les « highlights », les découvertes et expliquer certains choix :

D’ou ça sort Booba et PNL sur la grande scène ?

Au même titre que des Nekfeu, Stromae, Kenny Arkana, les Eurock’ ont toujours connu leur lot d’artistes issues de la scène Rap française. PNL était déjà pressenti pour jouer aux Eurockéennes depuis deux ans (ils avaient été contacté à priori déjà fin 2015 pour jouer au Generiq), donc  bien avant d’avoir décollé sur la scène internationale suite à la parution de leur deuxième album. De plus la présence du duo du moment après l’épisode Coachella représente une date spéciale pour le festival. En effet, ce sera la première date de tournée pour PNL, qui présentera ses compositions sur scène, avec un show préparé pour l’occasion, de quoi attiser toutes les curiosités, un rodage ou l’on peut s’attendre à tout. Autre personnage, le Cador de la scène Rap depuis une bonne décennie, le Duc de Boulogne défraie la chronique et ça ne plaît pas à tout le monde. Pourtant la présence de Booba en tête d’affiche est un évènement en soit. Extrêmement rare sur scène, le bonhomme n’a tout simplement jamais était en tête d’affiche d’un festival généraliste de ce genre. Une double prise de risque en terrain inconnu et défavorable, aussi bien pour l’artiste que pour les programmateurs. Son booking est aussi l’opportunité de se différencier et de marquer les esprits… pour le coup pari réussi ! Nous on attends de voir avec impatience ces messieurs sur scène. Veni, Vidi… Vici ?

« Eurapéennes » un peut cette année non ?

Pour enchaîner sur la thématique, si beaucoup de commentaires se focalisent sur le constat juste d’une prédominance de la scène Rap aux Eurockéennes cette année. Sans être une vérité absolu, il existe une véritable volonté de fond de promouvoir ce courant musical. En effet si beaucoup tendent à mettre en avant la quasi-absence du metal dans la programmation de cette année. iIl ne faudrait pas oublier de signaler que cette oubli que certains peuvent qualifier de « censure » parfois, se retrouve malheureusement bien souvent dans le courant musical lié au Rap/Hip-Hop français chez beaucoup de festivals généralistes. On ne parle pas ici de Maître Gims ou Black M, non mais de Rap Français comme Kenny Arkana ou même Oxmo (pour ne citer que quelques uns passés aux Eurockéennes). Des noms beaucoup plus rares sur des affiches qui partagent des noms Electro, Rock et même issues de la chanson française. Il persiste en réalité une réelle difficulté à l’heure actuelle pour certains artistes français de ce courant à dépasser les clichés encore trop encré dans les esprits du « Rap Français » comme musicalité clivante, de niche voir agressive. Des problématiques qui touchent moins les artistes anglophones de ce même courant, pourtant souvent plus chers mais qui bénéficient d’une certaine immunité lié à la barrière de la langue et un rayonnement international. Les Eurockéennes ont fait le pari depuis plusieurs années de mettre en avant cette scène « mise de côté » (comme l’a pu l’être le métal il y’a quelques années),  tout en continuant à programmer des poids-lourds de la scène Hip-Hop Us (cette année Gucci Mane, Machine Gun Kelly et la nouvelle pépite Mick Jenkins). Après avoir programmé 1995 ou le local Pipoh, depuis trois ans les Eurockéennes ont actionné le plateau « So Fresh So French ». Propulsant en avant les nouveaux fleurons de cette scène. Cette année seront présent dans ce cadre Bon Gamin, Lorenzo et Alkpote. Des noms logiques finalement si on suit l’actualité de ce milieu et les artistes programmés les années précédentes.

Pourquoi autant d’artistes Colombiens ? Escobar a racheté le festival ou quoi ?

5 Groupes colombiens sont en effet programmés à l’affiche cette année, une opportunité de booking rendue possible dans via un échange culturel et surtout organisée dans le cadre de l’année France-Colombie en partenariat avec l’Institut Français. Les Eurockéennes ont toujours eu le goût du jumelage, du partenariat et d’une volonté de se doter d’un plateau musical dit « World » au sein d’une programmation plus classique. C’étai déjà le cas avec des artistes venus du Mali ou du Japon les années précédentes. L’occasion d’apporter des artistes frais et inconnus sur notre continent pourtant star ou reconnu ailleurs. L’occasion aussi d’échanger des artistes français vers l’Amérique Latine et de revoir des groupes Columbiens qu’on avait pu admirer lors de certaines éditions du Génériq. A retrouver donc le long du Week-end dans des registres Rock, Jazz ou Electro, Freaky, Ghetto Kumbé, Diamante Electrico, Chiva Gantiva et les Systema Solar. Un programme exotique et un plateau World particulièrement dansant cette année !

Beth Ditto a annulé ? 3 Artistes la remplacent du coup ?

Alors oui et non. On ne peut pas vraiment parler de remplacement mais la Diva ex- membre de Gossip ne pourra finalement être présente à ces dates afin de promouvoir son album solo aux états-unis (nul doute qu’elle reviendra en 2018 pour rattraper le coup). Ajout Bonus, mais loin d’être un bâclage de dernière minute, on a été agréablement surpris par la dernière annonce qui s’inscrit dans le cadre du « test » de cette nouvelle petite scène « Radar ». Scène Showcase expliquée un peut plus haut dans le texte et qui accueillera deux artistes rap. Le minimaliste Gracy Hopkins et surtout l’excellent mais timide JonWayne, enfin de retour après l’annulation de sa tournée et sa venue aux Eurockéennes il y’a quelques années. Enfin c’est le groupe Faire, pépite à en devenir de SurfRock électrisant qui clôturent cette sélection.

Y’a pleins de groupes que je ne connais pas ? Ils sortent d’ou ?

Les Eurockéennes ont toujours su dénicher des groupes indé, à peine signé ou n’ayant même pas encore d’album studio de bouclé. C’est aussi la magie de la programmation, d’arriver à mettre en avant les futurs talents de demain ou comme le dirait les organisateurs « de mettre sur une scène de 5000 personnes des groupes qu’on ferait jouer à Belfort en Salle devant 30 pelés ». Véritable axe de travail et en lien avec la politique de défrichage des programmateurs, là on est dans la confiance pure et dure, la découverte totale pour certains. Ces groupes sont souvent découverts lors d’évènements spécifiques aidant au Booking, hauts lieux de rencontre entre Bands, Tour Managers et programmateurs. C’est le cas du Nooderslag Eurosonic ou du SXSW mais aussi lors des pérégrinations internationales des concernés dans les Salles de concerts du monde. Cette année, sans avoir la liste précise, on sait que la team s’est donnée une dizaine de créneaux « coup de coeur » en booking lors du SXSW. L’occasion de retrouver des artistes comme : La Black panthère du Rap Us Tasha & the Amazons, la révélation Punk Classy Anglaise Shame, les merveilleux australiens à franges de Parcels, le créneau Garage+Fuzz du Weekend avec Meatbodies, Idles auteurs du meilleur album Punk de l’année selon nous, Honey Dijon Dj la reine trans et de la trance, les obscures All Them Witches, les jeunes rockers anglais de Archie & the Bunkers et les excellents frères d’Addario de The Lemon Twigs. Du beau programme croyez moi !

Y’aura t-il des projets, des surprises spécialement pour l’occasion ?

Phénomène fréquent aux Eurockéennes, certains concert d’artistes « amis » ou proches du festival comportent parfois quelques particularismes exclusifs (c’était le cas lors de Detroit ou d’une manière plus structurée récemment avec Skip the Use). Cette année, Bachar Mar Khalifé proposera une création sonore unique intégrant une sphère électronique et orientale. Un projet développé aussi dans le cadre des Botaniques et de Terre du son. Vitalic en maître de cérémonie de la plage viendra présenter son nouvel album avec sans doute quelques tours de passes passes sous la main et des invités surprises. Thiéfaine viendra quant à lui pour une date unique. Entouré des 28 instrumentistes du presigieux Orchestre Victor Hugo de Franche-Compté, il présentera un show dépassant sa propre discographie et l’entendement. Concernant les questions sur la venue de Iggy Pop en mode « American Valhallah Tour », c’est à dire accompagné de Josh Homme et Dean Fertita des Queens Of The Stone Age ainsi que de Matt Helders des Arctic Monkeys. Au vu de la promotion actuelle pour le nouvel album de QOTSA, il ne fait nul illusion que les deux guitaristes ne soient pas présents ce weekend. Cependant il semblerait que Matt Helders pourrait être de la partie pour les dates estivales du groupe. We Will See. Nous ne parlerons pas d’Arcade Fire qui est un soit, un show toujours unique…