Tiken Jah Fakoly : Racines – un nouvel album de reggae remade in Africa

Racines, c’est le nom du nouvel album de Tiken Jah Fakolyqui suit de peu Dernier appel paru en juin 2014. Avec cet album,  l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly rend hommage aux artistes reggae qui l’ont marqué. Il reprend quelques-uns des titres phares du répertoire jamaïcain, dont le titre Brigadier Sabari, emprunté à son compatriote Alpha Bondy, reprise inimaginable il y a peu car ils ont longtemps été en froid.

Le titre de cet album de reprises, bien choisi, résume les différents volets de la démarche de Tiken : des reprises du reggae roots (« racines », en anglais) venues de Jamaïque, avec quelques-uns de ses standards qui ont influencés sa jeunesse et qui l’ont mis sur la piste des chanteurs, alors qu’il n’y était pas destiné.

Des reprises de classique habillement remixées par Tiken Jah Fakoly et ses musiciens, une belle liaison entre la Jamaïque, terre d’origine du reggae et l’Afrique, la terre mère.

Tiken Jah Fakoly - racines
Tiken Jah Fakoly – racines

Dès les premières notes, nous reconnaissons les sonorités caractéristiques de l’artiste, un reggae roots mais accompagné de sonorités africaines que nous avons l’habitude de retrouver sur ses chansons.

Mention spéciale pour le titre Hills and Valleys, une reprise de Buju Banton soignée et mêlant sonorité africaines et reggae roots jamaïcain.

Cet album : Racines de Tiken Jah Fakoly est un album au nom en français mais cette fois-ci, l’artiste signe un album 100% chanté en anglais, sans doute pour élargir la portée du message universel qu’il promène de scène en scène depuis bientôt 20 ans : faire pousser l’arbre de la terre mère, l’Afrique, sans en oublier les racines.