DesertFest Belgium 2017 : Une affiche et 4 noms

La franchise Belge du festival de niche orienté Doom/Stoner/Desert Rock a dévoilé son affiche cette semaine pour sa mue 2017. Le rendez-vous est pris une nouvelle fois à Antwerp dans la salle du Trix sur trois jours, à savoir du 13 au 15 Octobre 2017.

Voici les quatres premiers noms qui composent l’affiche pour le moment :

Windhand : Les doomeux américains signés chez Relapse reviendront en Belgique en amont de la sortie d’un successeur à Grief’s Infernal Flower, dernier opus du quintet et succès critique. L’occasion d’admirer l’un des plus beau mélange entre de la fureur de la Fuzz et une rare sensualité vocale dans ce monde majoritairement masculin avec en l’occurence celle de Dorthia Cottrell, chanteuse et frontwoman du groupe.

 

Part Chimp :  Trio « so British » formé dans le sud de Londres et établissant discrètement un son de Léviathan depuis plus de dix ans. L’occasion de redécouvrir ce pilier du Noise Rock puissant des 2000’s. Une violence triangulaire unique et expérimentale à l’heure du thé et le tout sans petit lait.

 

 

Radio Moscow : Instable et infatigable machine à riffs irrévérencieuse que ne renierait pas les mastodontes des sixties. Enchainant les substances comme les scènes et enregistrements, Radio Moscow qui n’a rien de Russe et encore moins de Radiogénique, s’est forgé une réputation scénique à la sueur du heavy-blues psychédélique qu’ils s’entachent à marteler depuis des années. Sur le sillon des plus grands, ils viendront eux aussi y défendre au Trix leur nouvelle galette fumante.

 

 

Hemelbestormer : Le jeune groupe flamand à l’orée du Post-Rock et de l’Ambiant Doom en touchant du bout des ongles le Black, viendra dévoiler une nouvelle mouture scénique et instrumentale de ses noires palettes sonores. Pyromanie et chaos se conjugueront au silence dans un vacarme sourd et froid qui ne laissera personne indifférent.

 

Tickets et informations complémentaires disponible sur le site du festival : 

http://www.desertfest.be/